法语介绍中国的省份--浙江省

法语考试网 鲤鱼小编 更新时间:2014-08-19

La province du Zhejiang

  La province du Zhejiang tire son nom du fleuve Qiantang(钱塘江), le plus grand fleuve qui y coule. Elle confine(接壤) à Shanghai, aux provinces du Jiangsu, de lAnhui, du Jiangxi et du Fujian au nord, à  louest et au sud et donne à  lest sur la mer de Chine orientale. Hangzhou est sa capitale.

  Géographie地理

  Sétendant sur une superficie de 100 000 km2 avec une ligne c?tière(海岸线) de 2 200 km, elle compte plus de 2 100 ?les —— le tiers des ?les de Chine —— ce qui en fait aussi la province qui en possède le plus. Le nombre de ses monts et collines nest pas moins important; parmi ceux-ci, le mont Huangmaojian(黄茅尖), situé près de la ville de Longquan(龙泉市), dans le sud-ouest de la province, est le sommet du Zhejiang. La partie nord de la province est une région de rivières, de lacs et de plaines. Les réservoirs Fuchunjiang et Xinanjiang(富春江与新安江水库), les fleuves Qiantang et Fuchun (钱塘江与富春江), le canal Jinghang (Beijing - Hangzhou), ainsi que dinnombrables rivières sillonnent(河道纵横) la province.

  La région jouit dun climat subtropical typique(亚热带气候). Il y fait doux et humide avec quatre saisons très distinctes. La température moyenne annuelle est de 16,5 °C, celle de janvier, le mois le plus froid, est de 3 à 6 °C, tandis que celle de juillet et dao?t, la période la plus chaude, atteint près de 29 °C. Les précipitations(降水) du Zhejiang, varient annuellement de 1 200 à 2 000 mm et se concentrent davril à septembre; cependant, la province conna?t une sécheresse durant la canicule (三伏天)de juillet ou dao?t. La période de mars à novembre convient le mieux au voyage.

  Société人文

  La province du Zhejiang est habitée par lhomme depuis plus de 7 000 ans. Daprès certaines légendes, le roi Yu (禹帝)de la dynastie des Xia (夏朝)( XXIe-XVIe s. av. J.-C.), ayant eu lintention de mettre  fin aux crues dévastatrices(制止洪水的破坏), aurait rassemblé tous ses vassaux(附庸) à Shaoxing (绍兴), ville historique et culturelle non loin de Hangzhou. Après avoir unifié la Chine, le premier empereur, Shihuangdi des Qin(秦始皇), (221-207 av. J.-C.) y fonda la préfecture(省) Huiji(会稽). Sous les dynasties des Sui (581-618) et des Tang (618-907), le creusage(挖掘) et louverture à la navigation du canal Jinghang donnèrent le signal de départ aux divers échanges entre le Nord et le Sud de la Chine, et encouragèrent le développement du Zhejiang. La période de 1127 à 1279 fut un moment décisif(决定性的) de lhistoire de la province: le déplacement de la capitale de la dynastie des Song du Sud à Linan (nom de Hangzhou à lépoque), en accélérant davantage son épanouissement, transforma cette ville en un centre politique, économique et culturel de la Chine antique. Connue sous le nom de Zhongshu sous les dynasties des Yuan (1271-1368), des Ming (1368-1644) et des Qing (1644-1911), la province continua à évoluer et devint peu à peu la trésorerie de létat, de même quun centre des industries du coton et de la soierie, supériorité quelle maintient dans ce domaine encore aujourdhui. De nos jours, ayant sous sa juridiction une région, 35 villes et 39 districts (y compris un district autonome), la province abrite une population de 43 190 000 habitants, composée en majorité de Han.

  économie经济

  La province du Zhejiang jouit de conditions très favorables au développement dune économie globale, mais plus particulièrement au développement de lagriculture, de la sylviculture (林业)et de la pêche(渔业) . Connue comme une région qui abonde en riz, en poisson et en produits de la soie, la plaine du Zhejiang du Nord est à la fois une région productrice de jute et de vers à soie. La richesse des spécialités forestières du Zhejiang peut sobserver par sa production de thé, de bambous géants(毛竹), de pousses de bambou séchées, de champignons parfumés, ainsi que de diverses plantes médicinales chinoises (各类中草药植物)(la production des deux premiers occupe la première place en Chine). En outre, les fruits du Zhejiang, oranges de Huangyan(黄岩), de Wenzhou et de Quzhou, pêches juteuses et sucrées de Fenghua(奉化), sont célèbres au Zhejiang comme dans toute la Chine. Grand producteur de sciènes, de trichiures, de seiches et de beaucoup dautres poissons de mer et de rivière, le Zhejiang possède, comme célèbres produits de lagriculture et de lélevage(畜牧), le tabac de Tongxiang, lhémérocalle (萱草)jaune de Yinyun, le jasmin de Jinhua(金华), les pastèques de Pinghu, le lotus de Wuyi, les porcs de Jinhua, les chèvres du Zhejiang du Nord, les poules de Xiaoshan, etc.

  Les industries de la soie, du coton, des vêtements, du thé, du papier et de lalimentation constituent les principaux secteurs industriels de la province du Zhejiang. En effet, grace à son histoire de plus de 4 000 ans, la province a déjé mis au point un système complet de production et de recherches scientifiques sur la soierie, et elle est en mesure de fabriquer quelque mille espèces de produits de la soie, du satin et du brocart(锦缎). La production de la soie grège(生丝) et du satin(缎子), de même que le volume dexportation de la soie, représentent respectivement les trois dixièmes, le cinquième et le tiers du total de la Chine. Lindustrie des conserves(罐头食品) joue le r?le le plus important dans lindustrie alimentaire et bénéficie dune grande richesse de produits, puisquon exploite une soixantaine de produits en conserve, dont les plus demandés sont les poissons de mer, les pousses de bambou, les champignons et les fruits. Les autres fameuses spécialités du Zhejiang sont le jambon de Jinhua(金华火腿), le vin de Shaoxing et le fromage de soja fermenté(豆腐). En plus de tous ces secteurs industriels, le traitement du poisson de Zhoushan, la fabrication des équipements doxygène de Hangzhou, ainsi que lextraction de laluminium (铝)de Cangnan et de Ruian, jouissent eux aussi dune grande réputation à léchelon national. Quant aux objets dartisanat les plus célèbres de la province du Zhejiang, on peut citer le brocart, les éventails et les ciseaux de Hangzhou, les vêtements brodés de Ningbo, les dentelles de Xiaoshan, les articles tressés en bambou de Shengzhou, les pierres sculptées de Qingtian et les objets en bois sculptés de Dongyang.

  La province du Zhejiang est bien desservie tant par voie fluviale que par voie terrestre. Quatre grandes lignes ferroviaires y jouent un r?le de cheville ouvrière, alors que les routes sont les artères principales des régions montagneuses dans le sud du Zhejiang. Le transport fluvial est assez développé dans les plaines, dans les régions de rivières et de lacs et en bordure de la mer. Ningbo et Wenzhou sont deux ports commerciaux et douverture sur lextérieur importants, et la construction dun nouveau port en eau profonde à Beilun(北仑港) a déjà ét à achevée pour lessentiel. En outre, il y a cinq lignes aériennes directes reliant Hangzhou, la capitale, et Ningbo, la plus grande ville industrielle et commerciale du Zhejiang de lEst, à Beijing et Hongkong.

  Tourisme旅游

  Connue comme le pays de larchéologie et un site touristique remarquable , la province du Zhejiang rassemble divers paysages naturels tels que montagnes, mer, rivières et grottes, et des constructions humaines telles que temples, pagodes, anciennes demeures et vestiges culturels. Presque tous les touristes sémerveillent de la richesse et du raffinement de Shaoxing, de lancienneté et de la magnificence de la pagode Liuhe, du pittoresque du lac de lOuest de Hangzhou, de la bibliothèque Tianyi de Ningbo, du fantastique de la grotte Yaolin, de la limpidité du fleuve Fuchun, de la fra?cheur du mont Mogan (莫干山)et du mont bouddhique Putuo. En effet, parmi ses nombreux sites touristiques, sept se classent à léchelon national et 18, à léchelon provincial. Tirant profit des abondantes ressources de la province, le service du tourisme du Zhejiang y exploite plusieurs programmes touristiques spéciaux:

  Voyage pédagogique(教育的)

  Par rapport aux voyages ordinaires, la particularité du voyage pédagogique consiste à offrir aux participants étrangers une bonne occasion de conna?tre la Chine dune fa?on plus approfondie et plus globale. Les voyageurs peuvent apprendre le chinois, suivre des cours sur lhistoire, la littérature, la musique ethnique, la peinture traditionnelle, la calligraphie, lacupuncture et la moxibusion de la médecine traditionnelle chinoise, tout en faisant des visites et des recherches sur place. A la fin de leurs études, les stagiaires peuvent même obtenir un certificat de qualification.

  Voyage bouddhique(佛教的)

  La province du Zhejiang est depuis lAntiquité un lieu sacré du bouddhisme chinois. On y trouve non seulement Putuo(普陀), lun des quatre monts bouddhiques, mais également le temple Tiantong de Ningbo(宁波天童寺), berceau de lécole du Dhyana, et le temple Guoqing qui recrute un grand nombre de disciplines japonais et de lAsie du Sud-Est. Pour rendre hommage aux grands ma?tres, les croyants organisent des groupes, respectent la prescription du maigre et br?lent de lencens et des cierges tout le long de la route.

  Voyage nuptial(婚礼的)

  Aux yeux des amoureux, Hangzhou, avec son lac de lOuest(西湖) aux vagues dun bleu limpide et avec ses collines verdoyantes, crée un environnement romantique, idéal pour parler damour et célébrer une cérémonie de mariage. Fidèles à la procédure traditionnelle du mariage chinois, les nouveaux couples montent dans une voiture (substitut de la chaise à porteurs) décorée dune boule de soie multicolore brodée et du caractère Xi (double bonheur) réservé aux mariages, puis ils se rendent dans une salle nuptiale à la chinoise, célèbrent une cérémonie de mariage, font un banquet grandiose et enfin passent leur lune de miel à Hangzhou ou dans dautres villes touristiques chinoises.

  Dautres programmes touristiques originaux, créés en fonction des conditions locales par le service du tourisme du Zhejiang, comme le voyage à moto ou à vélo, les voyages sur la calligraphie, la boxe chinoise taiji, les échanges médicaux, etc., attirent aussi de nombreux touristes chinois et étrangers.

  Hangzhou杭州

  Située dans le nord de la province, la capitale du Zhejiang est située au cours inférieur(下游) du fleuve Qiantang et à lextrémité sud du canal Jinghang. Comme toutes les capitales, elle est non seulement un centre politique, économique, culturel, mais également un n?ud de communications par lequel passent trois grandes lignes de chemin de fer. La superficie de la ville est de 4 300 000 km2 et sa population, de 1 150 000 habitants. Faisant partie des six anciennes capitales chinoises, avec Beijing, Nanjing, Xian, Luoyang et Kaifeng, elle a une longue histoire : elle fut capitale pendant 273 ans.

  La topographie de la ville de Hangzhou incline du sud-ouest vers le nord-est. Le célèbre lac de lOuest était à lorigine un golfe du fleuve Qiantang, mais au fur et à mesure de lenvasement, ce golfe sest transformé en lac.

  Avant la Libération, les industries de Hangzhou étaient tellement arriérées que Hangzhou nétait quune ville de consommation. Au fur et à mesure du développement de la ville dans tous les domaines, grace à la réforme et à louverture, Hangzhou a pu former un système industriel complet comprenant les industries métallurgique, chimique, électronique, alimentaire, mécanique, du caoutchouc, du vêtement et du papier.

  Depuis lAntiquité, Hangzhou se considère avant tout comme une ville culturelle. La maison de Xiling, située à louest du parc de Sun Yat-sen, est une société  savante spécialisée dans les inscriptions sur bronze et sur stèle et connue dans tout le pays. Luniversité du Zhejiang et lInstitut central des beaux-arts font souvent lobjet des préférences des candidats au bac. Ce quil faut surtout indiquer, cest que lhistoire du premier de ces établissements denseignement supérieur remonte à 1897. Les supériorités traditionnelles de ces établissements, combinées à louverture de nouveaux cours, rajeunissent et régénèrent leur histoire.